Made with MAGIX
On a découvert entre le monticule (chapelle des comtes)  et le château dans un petit pré, une grande quantité de bouts de flèches, en fer et en cuivre, venant probablement du sommet qui devait être fortifié. Dans ces fouilles que l’on fit sur le monticule en 1809, on découvrit une pierre d’un mètre de diamètre, que l’on attribue à un autel de sacrifice druidique ; aux quatre coins sont sculptées les phases de la lune. Le milieu est percé en forme de réchaud, pour faire couler le sang. Cette pierre recouvre aujourd’hui le tombeau de M Engelvin, situé dans un petit jardin à l’ouest et au dessous du cimetière, jardin de la veuve Monnet. (Texte JB BOUILLET vers 1877 Bibliothèque du Patrimoine Clermont) Enigme : qu’est devenue cette pierre ?           RETOUR
Accueil Curiosités Eglise vieille Gravures Ponts et châteaux Anglais des mines Nostalgie